Les 7 dimensions d’une entreprise sociale impactante

La Social Business Scorecard est un outil d’auto-évaluation créé pour aider les entreprises sociales à mettre en œuvre leur mission sociale. SBS a été développé par CERISE et un groupe de travail composé d’organisations cherchant à définir ce que signifie être une entreprise sociale.

Au cours de trois années de discussions itératives et collaboratives, le groupe a retenu 7 dimensions clés considérées comme essentielles pour créer une entreprise sociale performante et efficace, les 7P.

Le projet – Une entreprise sociale a un but, ou mission sociale, qui est de fournir une solution à un problème social et / ou environnemental. Par exemple, l’objectif social peut être de réduire la pauvreté et les inégalités ; accroître l’accès aux biens et services de base ; renforcer les chaînes de valeur à fort impact social ; créer des emplois ; atteindre les populations marginalisées ou protéger l’environnement. Cette dimension évalue dans quelle mesure les objectifs sociaux de l’entreprise sont définis, mesurés et analysés. Points clés analysés : objectifs sociaux; statuts et gouvernance; la participation des parties prenantes à la prise de décision; durabilité et reproductibilité; portée; l’évolutivité.


Le Public – Une entreprise sociale peut définir son marché cible au niveau de la demande (clients) ou de l’offre (les employés eux-mêmes ou d’autres acteurs de la chaîne de valeur). Le marché cible est caractérisé par la pauvreté, la vulnérabilité, l’exclusion ou les inégalités. Cette dimension évalue les concepts d’ exclusion ; vulnérabilité; solvabilité ; péréquation tarifaire ; projections


Le Produit – Le produit ou le service d’une entreprise sociale doit contribuer à réduire ou au moins atténuer les inégalités identifiées dans le concept du projet. Il repose sur une solution innovante pour répondre aux besoins non desservis. Il peut donner accès à des services de base : alimentation, santé, éducation, eau potable, énergie, communication. Cela peut résoudre des problèmes environnementaux. Les prix tiennent compte du faible pouvoir d’achat des clients ; la satisfaction de la clientèle est contrôlée régulièrement. Cette dimension évalue le type de produits (biens de base / environnement) ; niveau d’innovation et pertinence par rapport au problème traité ; la satisfaction du client ; le prix.


Les Politiques RH – Une entreprise sociale a des pratiques RH exemplaires. Elle veille à ce que ses employés et ses fournisseurs de services puissent vivre décemment de leur travail. L’environnement de travail est sécuritaire, enrichissant et permet une croissance professionnelle. Les employés sont considérés comme un atout, pas un coût. Cette dimension évalue la responsabilité sociale vis-à-vis des employés et des prestataires, les conditions de travail.


Les Principes éthiques – Une entreprise sociale adhère à des principes éthiques en matière d’environnement, de responsabilité sociale et de transparence qui respectent les lois locales et encouragent des normes élevées. Les principes doivent être clairs et respectés par toutes les parties prenantes. Ils devraient guider les pratiques commerciales et ne pas simplement servir de base aux relations publiques, à la communication ou à la stratégie de marque. Cette dimension évalue la responsabilité sociale vis-à-vis des consommateurs, des employés et de l’environnement ; la transparence des opérations et le régime fiscal des obligations fiscales.


Profit et pérennité – Une entreprise sociale est durable. Son modèle économique est robuste et adapté à ses objectifs sociaux. Il applique une politique en matière de dividendes et les distributions de dividendes ne nuisent pas aux objectifs sociaux de l’entreprise. Cette dimension évalue la durabilité du modèle économique, les ressources hybrides, la définition des bénéfices, la transparence dans la répartition des bénéfices.


Les Partenariats – Une entreprise sociale est créée avec des « partenaires clés » qui ont un effet structurant sur l’entreprise. Un partenaire clé peut être essentiel aux opérations (achat, distribution ou achat), peut avoir des liens historiques avec l’entreprise ou peut être particulièrement visible dans les communications de l’entreprise. Le(s) partenaire(s) apporte(nt) une expertise technique et / ou un capital. Cette dimension analyse ces partenariats en fonction de l’expertise fournie ; des continuité et portée du partenariat ; de la transparence en matière de communication et de relations commerciales entre partenaires ; de l’alignement de la mission et valeurs partagées.