Entrons dans MetODD-SDG!

Etude de cas d’une organisation à mission qui utilise MetODD-SDG pour mesurer sa contribution aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD).

CERISE et son groupe de travail ont créé en 2018 le premier cadre fédérateur pour les organisations à mission qui souhaitent mesurer la réalisation de leurs objectifs sociaux en lien avec les cibles mondiales des ODD. MetODD-SDG propose une liste d’indicateurs micro adaptés aux entreprises sociales et applicables à tous les projets. C’est un outil de pilotage aligné sur les normes internationales (indicateurs de performance IRIS, autres initiatives du secteur privé : Global Compact, UNPRI, GIIN, SPTF, HIPSO et CSAF). L’article qui suit présente le témoignage fictif d’une auditrice qui utilise MetODD-SDG pour identifier une série d’indicateurs pertinents pour une entreprise sociale, Babywell, spécialisée dans la nutrition infantile.

Téléchargez le cadre MetODD-SDG rempli

En collaboration avec la Direction de Babywell et un représentant du Conseil d’Administration, nous identifions tout d’abord la mission sociale de l’entreprise et sa stratégie d’intervention. Il s’agit de définir précisément le problème constaté, la population touchée, le type d’intervention – ce que fais Babywell pour remédier au problème – et les changements souhaités à travers le moyen d’intervention. Clarifier ainsi la thèse d’impact de l’organisation permet de rendre sa mission sociale plus opérationnelle et de la lier aux cibles des ODD.

Babywell veut lutter contre la malnutrition infantile chronique chez les enfants âgés de 6 à 24 mois, issus des familles très défavorisées de la région. Il s’agit d’éviter les retards de croissance et de contribuer à réduire les taux de mortalité précoce. Pour cela, l’entreprise collabore avec une société locale qui fabrique un aliment de haute qualité venant compléter les repas des bébés. Cet aliment est distribué via un réseau original et sécurisé : des petits restaurants où les mères peuvent venir acheter le produit (sous forme de bouillies) et nourrir leurs enfants surplace. Enfin, Babywell sensibilise les familles, à travers des séances d’éducation nutritionnelle, pour changer les comportements, alerter et prévenir les risques de la malnutrition infantile chronique. Des salariés de l’entreprise sont chargés de préparer les repas pour les bébés, de les servir dans les restaurants et d’animer les séances de d’éducation nutritionnelles auprès des familles bénéficiaires.

Les enjeux de l’intervention de Babywell sont clairement en lien avec les ODD. Pour mesurer concrètement la contribution de l’entreprise aux ODD, et piloter la bonne mise en œuvre de sa mission sociale, on utilise MetODD-SDG comme un cadre logique. 

MetODD-SDG forme un cadre couvrant 73 cibles et 16 ODD pertinents pour les entreprises à mission et adaptés au niveau microéconomique. MetODD-SDG nous permet de choisir les ODD prioritaires auxquels la mission sociale de Babywell contribue (deux à trois ODD maximum, pour ne pas être trop ambitieux !). La sélection des ODD se fait en fonction de leurs cibles, en accord avec la mission sociale de l’entreprise.

Dans notre cas, la mission sociale de Babywell contribue à améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des familles vulnérables de la communauté locale – et in fine, briser le cercle de la pauvreté. Des objectifs qui correspondent à l’ODD2 – Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable, et, de façon plus liée aux opérations, à l’ODD3 – Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

Pour chaque ODD, nous sélectionnons les cibles considérées clés pour l’entreprise. Dans l’ODD2, nous retenons deux cibles entièrement dédiées à la lutte contre la malnutrition et pour un meilleur accès de toutes les personnes – y compris les plus vulnérables – à une alimentation saine,nutritive et suffisante, tout au long de l’année. La cible 2.1 concerne tout particulièrement les nourrissons et les personnes pauvres, soit le public que l’entreprise vise dans sa zone d’intervention. La cible 2.2 met l’accent sur la réduction de la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans,pour éradiquer les problèmes de retards de croissance et d’émaciation. Elle est donc aussi en lien avec l’activité de l’entreprise sociale. En revanche, les cibles 2.3 et 2.4 relatives à la productivité agricole, l’égalité d’accès aux terres et la viabilité des systèmes de production alimentaire, ne sont pas considérées clés pour l’entreprise qui est dans une logique de vente (et non de production) – elles sont donc écartées.

Nous faisons le même exercice pour l’ODD3 au sein duquel deux cibles sont retenues : la cible 3.2 visant l’élimination des décès évitables de nouveau-nés et d’enfants de moins de 5 ans, et la cible 3.4 qui s’appuie sur la prévention pour promouvoir la santé et le bien-être. Babywell y contribue notamment à travers les séances d’éducation nutritionnelle dispensées auprès des familles bénéficiaires.

A partir des cibles identifiées, et pour chacun des deux ODD auxquels
Babywell contribue, nous déterminons une liste d’indicateurs spécifiques à l’entreprise et pertinents pour le pilotage des opérations. C’est une étape cruciale à laquelle nous associons l’équipe de management, un groupe d’employés et des partenaires de Babywell.

MetODD-SDG distingue plusieurs typologies d’indicateurs de portée (personnes atteintes et produits vendus), d’accessibilité/prix, de changements (observés et perçus par les bénéficiaires), et d’impact (indicateurs nationaux macro-économiques). Il est possible d’inclure aussi des indicateurs de modalité ou de satisfaction, selon les priorités stratégiques de Babywell.

Pour chaque typologie, MetODD-SDG propose une première liste d’indicateurs standards et alignés aux références internationales (IRIS). Le cadre est donc prérempli, l’exercice consistant à « faire le tri »dans les indicateurs pour adapter l’outil aux besoins de l’entreprise sociale.

Dans la première partie – « Portée globale (personne) » – et tout comme dans parties les suivantes, il est possible d’utiliser les indicateurs standards proposés par l’outil, lorsqu’ils sont pertinents pour l’organisation. Par exemple, le Nombre de personnes uniques clientes de l’organisation au cours de l’année fiscale (Référence IRIS : PI4060) permet de suivre le nombre de bénéficiaires. En revanche, l’indicateur sur le Nombre de petits exploitants agricoles clients au cours de l’année fiscale n’est pas pertinent pour les cibles identifiées et la thèse d’impact de Babywell. Cet indicateur peut donc être éliminé du fichier Excel.

Nous pouvons aller plus en détail dans les indicateurs de « Portée globale (personne) ». En effet, Babywell souhaite piloter sa capacité à atteindre les familles très défavorisées de la région. MetODD-SDG propose une segmentation du public cible, à sélectionner en fonction de la mission sociale. Ainsi, nous choisissons le Nombre de personnes uniques pauvres clientes de l’organisation au cours de l’année en codant l’indicateur d’après la segmentation proposée.

Enfin, dans cette partie comme dans les suivantes (portée produit, accessibilité/prix, etc.), nous pouvons ajouter des indicateurs personnalisés qui permettront à Babywell de piloter ses activités spécifiques, dans son contexte particulier. Par exemple, le Nombre de restaurants pour bébés opérationnels cette année pour suivre la capacité de Babywell à donner accès au produit, à coût satisfaisants et en s’assurant que les repas bénéficient bien aux enfants. Il est important de préciser la raison d’être de cet indicateur dans la colonne des commentaires, afin de faciliter sa compréhension par toutes les parties prenantes et son suivi par la suite. 

Notre exercice est presque terminé ! Si Babywell le souhaite, elle peut, pour chaque indicateur, déterminer l’objectif à atteindre (colonne « Résultat ») et ajouter des hypothèses ou des spécificités importantes dans la colonne des commentaires.

L’objectif initial est rempli : Babywell dispose désormais d’une liste d’indicateurs liés aux cibles internationales des ODD, lui permettant de mesurer sa contribution aux ODD, à l’échelle de son action (microéconomique et locale). 

Extrait du cadre MetODD-SDG complété pour l’ODD2.

Le tableau ainsi créé forme avant tout un cadre logique pour appuyer le pilotage des activités quotidiennes et la prise de décision stratégique de l’organisation. Ainsi, Babywell dispose d’indicateurs qu’elle peut suivre presque en continu pour assurer l’amélioration et la mise en œuvre durable de sa mission sociale. L’élaboration du cadre MetODD-SDG aura nécessité 1 demi-journée de travail (identification des ODD et des cibles clés ; sélection des indicateurs, partage avec l’équipe de management, finalisation du cadre de reporting).

Vous aussi, téléchargez MetODD-SDG et créez votre propre cadre de suivi de votre impact aux ODD !