Améliorer les pratiques avec SBS : retour d’expérience de MIVO Energie au Togo

Programme initié par Entrepreneurs du Monde en 2013, MIVO Energie est devenue une ONG togolaise en octobre 2018. Cette structure vise à lutter contre la précarité énergétique dans le pays, particulièrement auprès des femmes et des ménages les plus démunis.

Pour cela, MIVO Energie veut rendre accessibles au plus grand nombre des produits économes en énergie (foyers améliorés, réchauds à gaz, lampes et kits solaires), à travers trois réseaux de distribution complémentaires : vente directe, revendeurs micro-franchisés et partenaires Grand-Comptes (associations, institutions de microfinance et groupements de femmes).

« Depuis le début de ses activités, MIVO Energie a diffusé près de 9 000 équipements d’accès à l’énergie, via un réseau de 64 revendeurs actifs et 88 partenaires Grands Comptes. MIVO Energie a trois antennes au Togo : le siège, basé à Lomé, et deux dépôts à l’intérieur du pays, à Kpalimé (120 km de la capitale) et Kara (400 km). »

Extrait du rapport de Sophie MARION, « Audit SBS d’analyse de la Performance Sociale – MIVO Energie, Togo, 29 décembre 2018 »

Premier audit SBS en 2016

Fin 2016, MIVO Energie comptait 3 ans d’existence et souhaitait auto-évaluer ses activités et sa performance sociale. L’équipe avait décidé d’utiliser la Social Business Scorecard (SBS), un outil d’auto-évaluation dédié aux entreprises à mission et fondé sur les 7 dimensions de gestion considérées comme essentielles pour une entreprise sociale. La démarche a été pilotée par la Maud SCHMITT, Chargée d’appui chez MIVO.

Les résultats ont montré une moyenne de 63% de conformité sur l’ensemble des critères, ce qui illustre les bonnes pratiques de l’équipe en matière de performances sociale et économique. Beaucoup de points forts ont effectivement été remarqués : des mécanismes de gouvernance solides, un bon niveau de satisfaction chez les bénéficiaires directs et les revendeurs, de fortes retombées sociales, etc. L’audit a aussi soulevé des points d’amélioration, en particulier pour le suivi des bénéficiaires et de l’atteinte des objectifs sociaux, et le renforcement des Politiques RH.

Dans son rapport, Maud SCHMITT recommandait de : 

  • Réaliser une étude et un suivi systématiques du niveau socio-économique des revendeurs et des bénéficiaires directs, pour mesurer l’impact, le taux de public cible touché, et mieux cibler et orienter les ventes.
  • Formaliser les Politiques RH et autres procédures internes liées à l’éthique et la mission sociale de MIVO Energie.

« L’usage du référentiel SB a permis d’identifier un certain nombre de points de vigilance et d’amélioration. Tous ne pourront pas faire l’objet d’actions correctives dans l’immédiat, car pour certains d’entre eux, les coûts de mise en œuvre seraient trop importants par rapport au stade de développement et aux revenus de l’association. D’autres en revanche peuvent être mis en œuvre rapidement, à des coûts faibles ou déjà budgétisés, sur l’année 2017. »

Extrait du rapport de Maud SCHMITT, « Rapport d’audit de performance sociale – MIVO Energie, Togo, novembre 2016 »

Deuxième audit SBS en 2016 — A suivre !

Dans notre prochain article, vous découvrirez les avancées de MIVO Energie qui, en 2018, a mené un second audit SBS dans le cadre de son changement de nature et d’échelle, en collaboration avec Entrepreneurs du Monde et le dispositif Volontariat de BNP PARIBAS !